C'est l'avènement des Trolls !

La massification d'Internet amène les Trolls et les répand partout, l'anonymat leur permet d'être encore plus méchants sur le réseau des réseaux. Pour les repérer, il vous suffit d'observer, ils sont anonymes, n'ont pas de photos, utilisent des pseudos tout pourris et ne trollent que des insultes.

Je souhaite faire mienne la formule : "C'est l'avènement des Trolls". Je l'ai énoncée la première fois quand j'ai entendu Blanche Gardin dire dans son spectacle, face à son public : "Les gens sont cons ! Non, pas vous, pas moi, pas vous en particulier mais en masse, en masse les gens sont cons !". Cette vérité qu'elle assène m'a sauté au visage. Dans un réflexe de sauvegarde, je me suis dit, ce n'est pas possible, elle n'a pas pu dire ça.

C'est exactement ça le problème, la masse des gens est conne, c'est ça le truc à piger, c'est ça l'horreur de cette humanité stupide, incapable de gérer le réchauffement climatique ! Incapable de se gérer elle-même. La numérisation du monde amène les Trolls, ces crétins qu'auparavant on ne voyait pas car ils n'avaient pas voix au chapitre. Ils n'avaient pas accès aux cercles d'échanges.

Alors un Troll, c'est un être immonde, laid et grossier qui s'exprime comme un homme des cavernes, un être sans éducation ni retenu, un lourdaud qui met les pieds dans le plat à chaque fois.

C'est l'avènement des Trolls
Les monde digital, c'est l'avènement des Trolls !

Aujourd'hui n'importe qui peut se mêler d'une conversation, intervenir sur n'importe quel sujet. C'est pourquoi, je me demande de plus en plus souvent, à la télévision en particulier : "mais d'où cette personne s'exprime ?" Vous savez, vous connaissez certainement cette expression, on dit : "mais d'où elle parle ?" Qui est-elle pour émettre son avis ?

Aujourd'hui n'importe quel troll peut se faire passer pour quelqu'un de brillant car il aura copié collé quelques phrases mais à la fin c'est un imbécile qui parle et qui vous donne son avis, c'est un TROLL

La société de plus en plus connectée se pense société de l'information alors que c'est de la désinformation. Cette information qui circule de plus en plus vite et qui est transmise à de plus en plus de gens, n'est pas sourcée, la seule chose c'est de faire du buzz. 

A ce jeux stupide, même les journalistes deviennent des exemplaires de Trolls, sans éthique, il n'y a plus le niveau intellectuel minimum pour être journaliste car il suffit de savoir faire du BUZZ.

Avec la massification d'Internet, Internet est devenue l'espace d'expression des Trolls. Le savoir, la connaissance, les bonnes manières se sont diluées dans la bêtise Trollienne. Les sites de forum qui ne modèrent plus les bonnes réponses deviennent un ramassis d'absurdités où vous lisez des pages et pages de bêtises avant de constater en arrivant tout en bas que vous n'avez pas la bonne réponse alors que des dizaines de Trolls se sont exprimés et on donner leur réponse fausse souvent idiote.

Avant nous avions des cercles un peu restreints, difficiles d'accès, réservés aux initiés, les trolls n'osaient pas entrer. Aujourd'hui, ils osent tout et pourrissent tout car on leur donne l'accès partout. Ce qu'il devait y avoir de beau sur Internet, le partage dans une communauté de gens avides de connaissances et de savoirs, devient une foire à la stupidité.

C'est à celui qui dira la plus grosse bêtise. C'est même devenu une technique de communication, on appelle cela un buzz, ou faire du buzz. En gros c'est dire n'importe quoi de préférence quelque chose de choquant de provocateur pour attirer l'oreille de ceux qui sont à l’affût pour relayer l'information. C'est pour cela que les journalistes ne prennent plus le temps de vérifier l'information, ils se moquent de l'éthique de toutes les façons cela fait de l'audimat.

C'est l'avènement des Trolls

Je fais partie des créateurs du monde numérique, j'ai pour le moins participé et je suis terrifié par ce que l'on fait avec le réseau Internet. Alors comment sont venus les Trolls, comment se sont-ils développés pour envahir l'espace de la communication, je souhaite compléter mes connaissances sur ce sujet car je souhaite le faire mien.

Je fais donc ici un tour de ce que je trouve sur le net concernant l'avènement des trolls :

ina - la revue des médias - Haine, harcèlement, trolls : le web nous a-t-il rendus plus méchants

On nous parle de Gaston Bachelard philosophe et cela tombe bien qui parle de "coupure épistémologique" pour nommer l'avènement du numérique ce que nous appelons aujourd'hui "changement de paradigme".

François Jost développe dans son livre : "La méchanceté en actes à l’ère du numérique (CNRS éditions 2018)." l'idée que la méchanceté est resté la même.

Oui je suis en accord avec l'idée de la "méchanceté fictive" a opposer à méchanceté réelle. Oui méchanceté fictive car il n'y a pas de harcèlement réel car il suffit de fermer l'écran... 

Attention, c'est facile à dire mais pour des êtres sensibles c'est bien moins facile à faire. Pourtant c'est le premier conseil à donner contre le harcèlement d'un Troll sur Itnernet : "Ferme ton écran."

Puis je découvre Guy Debord un révolutionnaire, un poète. Il se considère avant tout comme un stratège. C'est lui qui a conceptualisé la notion sociopolitique de "spectacle", développée dans son œuvre la plus connue, La Société du spectacle, description d'une certaine aliénation de la société de consommation.

Debord prône une mise en acte de la conscience qu'on a de sa propre vie, envers une illusoire pseudo-vie que nous impose la société capitaliste.

Il meurt le 30 novembre 1994 c'est dire qu'il n'aura vu que les débuts d'Internet.

Je vois la naissance du Troll avec la Société du spectacle, nous vivons nos vies par procuration à travers des écrans qui nous font croire à une vie réelle qui n'est pas. Comme si le Troll n'était pas une personne physique mais faisait partie du spectacle. Sauf que le Troll abîme le spectacle, le rend insipide gâche tout.

Dans la Société du Spectacle, Guy Debord décortique de le processus d'individuation (de distinction des individus). 

Vous pouvez retrouver Giorgio Agamben qui a écrit sur le cinéma de Guy Debord dans un article sur la vie nue, selon Chantal Desol.

Il faut une police de l'espace Internet

Dans l'espace publique, il y a des règles à respecter pour vivre en République et la Police veille au respect des lois, elle devrait également protéger les citoyens dans l'espace d'Internet car c'est une fonction régalienne de la Police.

Il est totalement anormal que dans un espace fut-il virtuel, tout soit permis que toutes les ignominies soient rendus possibles sans que jamais les délinquants ne soient inquiétés.

C'est en route, il faut dire qu'Internet n'est plus un espace d'impunité totale, maintenant ça y est, des gendarmes surtout sont correctement formés aux arnaques sur Internet et savent pister une adresse IP pour interpellé les coupables d'actes frauduleux.

Mais ce n'est pas assez efficace, ce sont des policiers ou des gendarmes dédiés, il  faudrait de véritables professionnels de la Police d'Internet.

-

letotojournal.fr - Quelques bonnes pratiques pour attirer les trolls !!
Ici on vous explique que pour faire du flux vous pouvez attirer des Trolls, cet article en négatif, vous donne une vision de ce qu'est un Troll sur Internet.

Clai - "Trolls" et communication de crise: réaction ou inaction
Car il est vrai que dans le cadre de votre communication le Troll peut être extrêmement gênant quelques conseils pour gérer une crise Troll.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire